Comment bien choisir son compte professionnel ?

comment-bien-choisir-compte-professionnel.png

Le nombre d’entrepreneurs connaît une forte augmentation ces dernières années. Les raisons de cette soudaine hausse sont nombreuses. Premièrement, les étudiants en fin de cursus sont de plus en plus nombreux à vouloir tenter l’aventure entrepreneuriale. Il faut dire que c’est le meilleur moment pour s’y essayer !  Ensuite, les précarités liées à l’emploi poussent certains chômeurs à créer eux-même leur futur poste. C’est une idée d’autant plus intéressante que Pôle Emploi offre des aides à ces derniers !

Pourtant, la création d’entreprise n’est pas de tout repos. Réalisation des démarches auprès des organismes, choix de la banque pour ouvrir un compte professionnel… Et oui, il vous faut un compte pro pour pouvoir exercer en toute légalité ! Vous ne le saviez pas ? Plus d’informations à la suite de l’article.

Compte professionnel : faut-il choisir la même banque que pour ses comptes personnels ?

Beaucoup d’entrepreneurs ouvrent un compte professionnel dans une banque différente. Dans l’imaginaire collectif, avoir ses comptes personnels et professionnels dans le même établissement bancaire est une prise de risque injustifiée. Certains s’imaginent en effet que les banquiers pourraient ponctionner de l’argent sur le compte personnel si celui dédié à l’entreprise se portait mal

Pourtant, c’est une pratique totalement illégale, et aucune banque ne prendrait le risque de faire une telle manœuvre. Vous pouvez donc y aller les yeux fermés !

Que faire si les banques refusent l’ouverture d’un compte pro ?

Comme pour la plupart des assurances, les banques ne sont pas dans l’obligation d’accepter toutes les demandes. Vous risquez alors d’essuyer plusieurs refus avant de pouvoir ouvrir un compte professionnel. Les établissements bancaires ont plutôt intérêt à choisir des clients qui présentent un minimum de risques, surtout dans le contexte économique actuel.

Si vous peinez vraiment à les convaincre, rendez-vous dans une agence de la Banque de France avec une lettre notifiant le refus d’ouverture de compte. Ils seront alors à même de vous trouver un établissement qui acceptera votre demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *