Pourquoi investir dans l’immobilier avec la loi Pinel?

4922817_orig
L’immobilier a toujours été un secteur rentable. La pierre vous aide à générer du profit sur le long terme. Parce qu’il s’agit d’un domaine fructueux, l’État a régulé ce secteur afin de permettre à tous de posséder un bien immobilier. Cette règle est consacrée dans la loi Pinel.

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

On doit la loi Pinel au ministre du Logement Sylvia Pinel. Introduite en 2015, cette règle de droit offre dans son principe une opportunité de réduction d’impôt sur le revenu pour les futurs propriétaires. Ouverte à tous les contribuables domiciliés en France, elle concerne des logements neufs ou qui sont sur le point d’être achevés. Toutefois, pour pouvoir en bénéficier, il est impératif pour le propriétaire de louer le bien immobilier en tant que résidence principale pour une durée déterminée. Avec la loi Pinel, vous jouissez d’une défiscalisation dont le montant est calculé sur le logement. Le taux de cette défiscalisation varie également selon la durée de la location. Ainsi, pour une location de bien qui dure 6 ans, votre réduction d’impôt sera de 12 %. Lorsque vous louez votre logement depuis 09 ans, vous bénéficiez de 18 % de réduction d’impôt. Enfin, pour une location de bien existant il y a de cela 12 ans, votre taux de réduction est de 21 %. Pour tout savoir sur l’immobilier et cette loi, voici un lien explicatif de la-loi-pinel.com.

Quels sont les avantages de la loi Pinel ?

Investir dans la loi Pinel vous offre de nombreux atouts, dont la défiscalisation, la possibilité d’être propriétaire sans un apport, la constitution d’un patrimoine, la préparation de son avenir et la protection de sa retraite. C’est vous dire combien avec la loi Pinel vous obtenez entre autres rapidement le titre de propriétaire et vous accroissez votre fortune personnelle. Vous pouvez même louer votre bien à un proche et en disposer comme vous l’entendez après la période de louage. La loi Pinel ne concerne que certaines zones, dont la zone A, la zone A bis, les zones B1 et B2 et la zone C. D’ailleurs, nous vous proposons ce lien sur les 900 villes qui ne seront plus éligibles au dispositif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *